Projet collectif « R-P-I »

« Rythme - Parole - Image »

 

Intervenants : Matthieu Capelier (artiste slameur)
                                Francesco Demartis (batteur et percussionniste)
                                Grégoire Fabvre (cinéaste)

Public visé : Classes de collèges (6ème – 3ème)

Durée : 20h                

Description :

Cet atelier est le fruit de la collaboration de trois intervenants : un slameur, un musicien, un cinéaste. Son objectif est la création d’une œuvre collective liant ces trois disciplines que sont l’écriture, la musique et l’audiovisuel. Sa finalité est de réaliser un clip vidéo mettant en scène les élèves interprétant un morceau de musique de style slam-rap, entièrement composé et joué par eux-mêmes.

 

DEROULEMENT DE L'ATELIER

           

Etape 1 : Notions rythmiques et atelier d’écriture (8h)

En début d’atelier, Francesco confie à chaque élève un « instrument » percussif (élément de batterie, boites de conserve, baguettes, cymbales etc…) qu’il s’agit de découvrir et d’expérimenter à partir d’un rythme hip-hop à la fois moderne et accessible. En travaillant avec Francesco les bases rythmiques du morceau final, les élèves se familiarisent avec certaines notions de théories musicales (structure, mesures, temps).

Parallèlement, Matthieu accompagne les élèves dans la rédaction des paroles du morceau. Cet atelier d’écriture s’inspire du jeu du cadavre exquis : après un tirage au sort qui détermine l’ordre de passage des futures interventions, chaque élève rédige un texte personnel, direct et incisif, qui s’inscrit dans 4 mesures de temps. Le travail des rimes, des sonorités, le choix du vocabulaire doit permettre à l’élève d’inventer son propre langage et de l’inscrire de manière cohérente dans la composition collective.

 

Etape 2 : Création musicale et interprétation (8h)

Il s’agit ensuite de confronter puis de superposer le travail rythmique et le travail d’écriture.

Leurs instruments en main, une partie des élèves recomposent, de manière synchronisée, la rythmique complète d’une batterie. Sur cette musique, d’autres s’essayent à la lecture de leur texte et s’approprient le microphone. Confrontés à l’instantanéité de cette musique qui défile, tous travaillent leur placement rythmique, leur diction, leur expressivité. Certains réajustements dans l’écriture peuvent alors s’avérer nécessaires.

Cette étape s’apparente à une véritable répétition d’orchestre. Les élèves sont placés en position de musiciens et chanteurs et sont progressivement amenés à interpréter en entier le morceau de manière autonome.

 

Etape 3 : Clip vidéo (4h)

La dernière étape de cet atelier consiste à l’interprétation de l’œuvre finale comme en situation de spectacle et à la captation audiovisuelle de ce moment. La réalisation par Grégoire du clip vidéo, fait « sur le vif », fixera pour la postérité la performance de ces jeunes apprentis musiciens-slameurs.

Nous souhaiterions qu’en fin d’année scolaire, les classes participantes au projet « Rythme-Parole-Image » puissent se produire sur scène, en public, lors des « Joutes Musicales Inter-Collèges ».

 

ENJEUX PÉDAGOGIQUES

 

Le Rythme. La mécanique de notre corps s’inscrit dès la naissance dans une multitude de cycles rythmiques allant du plus intime (le cœur qui bat, la respiration, …) au plus cosmique (le jour, la nuit, les saisons, …)

La Parole. Le langage nous permet de donner du sens au monde qui nous entoure, d’interagir avec lui, de se construire en tant qu’humain.

L’Image. Dans le cadre social, par l’image que chacun renvoie aux autres, on s’affirme, on se distingue.

Rythme - Parole - Image nous relient les uns aux autres.

 

Ces observations nous semble particulièrement adaptées aux adolescents auxquels est destiné cet atelier. Entre la liberté de l’enfance et les contraintes du monde adulte, ils sont à une période charnière, cruciale, de leur vie, faite de questionnements et de recherches de repères personnels et collectifs.

Le « jeu sérieux » qu’est l’expression artistique nous semble être un formidable outil pour à la fois se construire et interagir avec les autres.

En réunissant les trois disciplines artistiques que sont la musique, l’écriture et le cinéma au sein d’un même atelier, « Rythme-Parole-Image » implique les élèves participants dans trois processus de créations différents mais ici complémentaires.

Les intervenants accompagnent les élèves, étape par étape, dans l’élaboration de l’œuvre finale afin de rendre accessible ces processus de création par nature complexes et de permettre à chacun, par la pratique et par le jeu, de trouver sa place dans ce projet collectif.

 

- D’abord, l’implication physique nécessaire au travail rythmique permet de désinhiber les élèves et, comme dans un groupe de musique, de créer une émulation collective, de souder le groupe dans une dynamique commune autour d’une création musicale. La rigueur nécessaire à la répétition d’un morceau de musique doit inciter les participants à l’écoute et au respect de l’autre.

- Ensuite, le travail d’écriture, plus introspectif, demande à tous un effort de clarté d'expression et de synthétisation de la pensée. Il doit permettre à chacun de trouver sa place et, en s’exprimant avec ses propres mots, d’apporter à l’œuvre collective finale une part de son imaginaire personnel.

- Enfin, le passage devant la caméra pour la réalisation du clip exige de chaque élève de surmonter sa timidité, d’oser s’exposer et se mettre en scène, d’être dans le rythme, de parler distinctement afin de se faire comprendre par tous.

 

Au final, s’ajoutant au plaisir pris, nous l’espérons, lors de son élaboration, la satisfaction d’avoir créer ensemble une œuvre collective aboutie, de l’avoir interprété devant une caméra, devrait être pour ces adolescent une expérience joyeuse, forte et utile.