Créations collectives

KINO-Balhopox

(2017/ Expérimentation collective / Hdv /23 min. ∞)

 Organisé par Dropp, KINO-balhopox est un jeu artistique collectif inspiré par le célèbre jeu surréaliste du « cadavre exquis » ainsi que par le film de Chris Marker « La jetée ».

Du 1er janvier au 1er juillet 2017, ce projet a impliqué 26 artistes (allemands, espagnols, français, lituaniens) liés au réseau européen Kanibal’hopox.

Composé uniquement d’images fixes et de sons, le film final résulte du processus de création collective généré par les règles du jeu :

Chaque participant disposait d’une semaine pour réaliser sa part du projet. Le dimanche il recevait du participant précédant une photographie et une ambiance sonore de deux minutes. En s’inspirant de cette matière il devait créer alors deux photographies, une ambiance sonore et une voix off d’une minute. Le dimanche suivant il envoyait à son tour sa deuxième image et son ambiance sonore au participant suivant. Ainsi de suite.

Le montage final respecte l’ordre chronologique des participants. Les voix off et ambiances sonores chevauchent les images des participants précédents, révélant à l’écran, de manière fluide, l’interaction créatrice qu’il y eu dans leurs travaux.

Comme dans un cadavre exquis, ce n’est qu’à la fin du processus que l’ensemble des participants découvrit le résultat final.

 

Participants (par ordre d'apparition à l'écran) :

Grégoire FabvreSandra Zarth  -  Xesco MercéMarine DelcroixPovilas Ramanauskas Alain BoulerotMontse Barba
Vincent RubinMarija GriniukAna BarbaMatthieu CapelierClaus Dieter GeisslerChristophe SiutatBenxamin Alvarez -  
Dalia AndziulytėCéline Capelier-CourtaultJose MartinLaurence Loutre-BarbierEimutis MarkunasBéatrice Bonhomme -
Sophie SalzerRodolfo GreeneSuzanne Otwell-NègreMarc VilallongaJean-Pierre BorézéEglė Ulčickaitė -  ∞

 

 

 

Vues dépourvues

(2017/ Composition collective / Hdv / 41 min. ∞)

 

Présentée à TPK (l’Hospitalet de Llobregat, Barcelone) lors du LOOP festival 2017, cette vidéo fut confectionnée à partir de rushs issus des archives personnelles des membres du collectif Dropp.

Hommage aux « Vues Lumières », « Vues Dépourvues » est constitué de fragments audiovisuels captés en France, au Brésil, en Espagne, au Portugal… entre 2006 et 2016.

Dépouillées du contexte dans lequel elles ont été enregistrées, ces images hétéroclites se succèdent à l’écran dans un continuum dépourvu de thématique dominante ; laissant libre le spectateur de se raconter des histoires, de tisser des liens entre ces différents fragments, de se laisser imprégner par leurs mouvements, par des couleurs, des visages ou des formes.

 

 

 

Prises de vues: Jérémie Delaveau / Marine Delcroix / Grégoire Fabvre / Vincent Rubin

Montage: Grégoire Fabvre